Menu
Accueil Activités Projets Thèmes Contact

flo - FLOU

Statut

FLOU - 1995_...

pv097, pv112

LE FLOU

C'est le concept opératoire du projet dans le site et dans son époque.

Mots clés : flotter, préciser et diluer, contexte net ou programme explicite,

Auteurs : le physicien Stephen Hawking et son ouvrage " l'univers dans une coquille de noix ".

Le physicien Werner Heisenberg et son principe d'incertitude.

Notre concept de " flou " sert à régler le projet dans son rapport au temps et à son contexte.
Autrement dit nous pensons qu'un projet doit rester dans un flou revendiqué ; mais il s'agira soit de flotter vis-à-vis du contexte, du programme, soit de flotter dans les références temporelles.
Il s'agira de rester flottant, vague, fluide, dans les connivences de vocabulaire que l'on tisse avec une époque, avec une attitude formelle.
Si cela s'avère opératoire, cette définition du flou, alors on pourra caller la lisibilité du projet entre deux paramètres essentiels : la force de l'expression intrinsèque d'un projet et sa nécessaire greffe sur les bords qui le jouxte et l'anime. On pourra dire aussi pourquoi il nous faut parfois renoncer à l'expressivité au profit d'une meilleure localisation, d'une meilleure " matérialité de l'ici et du maintenant ".

Exposition de l'argument du flou contextuel ou temporel.

En physique l'une des conséquences des principes quantiques énonce qu'on ne peut déterminer avec précision tout à la fois l'emplacement et la vitesse - d'un corps, d'une particule. Ainsi quand on connaît de manière juste l'endroit où se trouve un corps on ne sait plus littéralement à quelle vitesse se déplace ce même objet. (" plus on essaie de mesurer la position d'une particule avec précision, moins la mesure de sa vitesse peut être précise, et inversement. "Appliquons ceci par analogie à la question du projet de territoire. Nous dirons donc que plus le projet se situe, plus il est indéterminé temporellement, plus il flotte dans le temps et plus il s'ancre dans le local. Cette indétermination temporelle implique celle plus évidente du style. Etre non identifié du point de vue du style suppose de s'inscrire au plus net du local et du lieu.Nous saisissons donc ici une loi du contraste entre le site et les modalités d'intégration d'un programme donné et les références culturelles, stylistiques qui identifie un projet dans une famille programmatique, dans une généalogie de besoins.

On pourrait dire que plus on référence historiquement le projet, par un rappel de formes codifiées, - donc plus on connaît sa " vitesse historique relative " - plus le projet se dé-contextualise, se dé-territorialise, plus il est ressenti comme autonome.
Ceci pourrait paraître paradoxal. Le " flou " est le concept qui lève cet apparent paradoxe. Le projet doit flotter par rapport au site dans un rapport inverse de la netteté de ces propres codes temporels, de ces références historiques. Le projet flotte en grandeur directe de ces codes historiques.
Ceci pourrait enfin renouveler la doctrine d'insertion du projet contemporain en site historique labellisé.
Un projet sera lu comme contemporain parce qu'il donne à lire nettement son flottement par rapport au lieu.

De ceci nous recherchons le " flou d'un site ".Ainsi dit-on d'un projet " qu'il n'a pas d'age, qu'il vieillit bien, qu'il ne se démode pas ". Sa " vitesse historique " est donc très faible, quasi immobile et ainsi très connue. Et l'on dira nous que ce projet doit être flou par rapport à son lieu. C'est dire qu'il ne devra pas exprimer nettement l'ici, se dé-marquer, flotter dans ses propres marques.
Le flou du temps d'un projet.
Ainsi dit-on d'un projet " qu'il se fond dans son contexte, qu'il s'intègre parfaitement, subtilement, qu'il est pur génie du lieu ".
Sa localisation, position territoriale est donc très précisément connue, explicite. Sa position spatiale est très représentée. Et par le " principe du flou " nous savons déjà que ce projet doit " être flou " par rapport à son temps. C'est dire par exemple qu'aucune partie de l'édifice ne doit être explicite par rapport à une forme historiquement datée, ni toiture en pente, ni attitude néo-régionale.

Voir aussi :

Thèmes : 5concept

Thème majeur : concept

Famille : tous

Échelle : M

facebook Linkedin Viadeo