Menu
Accueil Activités Projets Thèmes Contact

th4_PFE_master_2017-18_2esem_presentation - PFE l’ilot hybride – in vivo in silico

Statut

PFE l’ilot hybride – in vivo in silico - 2018_...

Commanditaire : ENSAPB - ECOLE D'ARCHITECTURE DE PARIS BELLEVILLE

Équipe : Philippe Villien - architecte urbaniste coordinateur, Dominique Hernandez - paysagiste, Jean Paul Midant – historien HDR, Alain Dervieux - architecte, Hervé Roux atelier Fablab ENSAPB

Partenaires : Raphael Fabbri - ingénieur structure – ENSAPB. EFFICACITY, Claire DUCLOS-PRÉVET, architecte, responsable projet "Configuration d'îlot" à Efficacity. Yannick Sutter - ingénieur éclairage naturel et artificiel - ENSA Normandie,

Objectifs pédagogiques
Ce PFE conçoit un « îlot hybride », avec un programme de logements et de bureaux en Ile de France. Cet îlot est conçu en rapport avec une situation réelle dans un quartier performant à haute valeur ajoutée immobilière, une réalité qu’il optimise et qu’il ré-invente avec des contraintes programmatiques précises et des optimisations environnementales (lumière, vue, thermique, matières de l’enveloppe). Le site retenu aura une dimension patrimoniale confirmée et le projet s’y inscrit est affirmant délibérément sa créativité.
Le projet d’architecture est pris ici dans une tension forte entre sa dimension « esthétique » et sa dimension « scientifique ». Les attendus de ce PFE et les outils déployés lors de la conception et de la restitution du projet seront donc de deux natures. Ils sont à la fois « in vivo et in silico ». Les outils dits « in vivo » sont ceux basés sur la « main qui pense », les maquettes et les croquis. Les outils dits « in silico » sont ceux passant par les logiciels des ordinateurs et les maquettes fabriquées par l’imprimante 3D et les machines à découpes numériques.
Les méthodes collaboratives sont particulièrement développées lors du semestre de PFE.
Contenu
Les thématiques générales
Ce PFE s’inscrit dans deux thématiques générales :
- architecture et transition écologique : le groupe de projet fonctionne en laboratoire architectural qui optimise les ressources et les matériaux, qui utilise les énergies locales renouvelables et qui maximalise le prendre soin des personnes, usagers de l’îlot.
- architecture et transition numérique : l’architecture tant dans son usage que dans sa conception est impactée par le déploiement du numérique. Les projets rendent compte de cela par l’usage approprié des outils numériques et par l’affirmation d’un savoir faire « in vivo » indispensable à la créativité architecturale.

Le programme et les thématiques
Programme
Un programme de logements et de bureaux sera développé dans un îlot urbain « complexe » aux échelles de l’édifice (1/200ème) avec des détails permettant d’en préciser la matérialité (1/50ème et 1/20 ème).

Les éléments du projet
Les éléments généraux sont la densité et la distribution de l’îlot.
Trois autres composantes de projet sont développées.
La lumière : la lumière naturelle pour toutes les pièces d’eau des logements, l’ensoleillement des petits appartements, le cadrage des vues (cf. la nouvelle norme EN 17037 sur l’éclairage naturel des bâtiments).
L’énergie : les techniques des énergies renouvelables locales, les systèmes constructifs efficients seront privilégiés.
La santé : les matériaux sains seront identifiés, les dispositifs spatiaux devront se lier à des questions de santé et de bien-être.

Site
Chaque projet est singulier par sa programmation et son inscription dans un site réel.
Le territoire choisi ce semestre est celui de l’Ile de France. Chaque étudiant choisi à l’intérieur de ce vaste territoire un îlot de logement ou de bureaux dans un quartier en construction. Cet îlot sert de référence de départ pour être reprogrammé, optimisé, interprété, « ré inventé ». Des îlots complexes déjà réalisés peuvent être pris en référence.

Méthode collaborative
L’enseignement du PFE est collégial, exploitant les compétences spécifiques de l’équipe enseignante. L’accent est mis sur le déploiement des méthodes collaboratives, tant du point de vue des échanges humains que pour l’organisation des travaux manuels et numériques.
Pour les données entrantes dans la réflexion du groupe de PFE et leur acquisition critique, l’équipe pédagogique veille à ce que les efforts documentaires, les diagnostics soient mis en commun et diffusables largement.

Outils in vivo et in silico
Pour la production des maquettes manuelles, « in vivo »
Les maquettes d’études successives « in vivo et in silico » sont exposées à la fin du PFE. De plus chaque étudiant prépare petit à petit lors du semestre une maquette de un m3, représentant son projet à une ou deux échelles (du 1/20ème au 1/1).
Cette maquette peut être fabriquée par les outils de l’atelier maquette de l’ENSAPB et avec l’appui d’autres lieux de production pédagogiques d’architecture (Grands Ateliers Isle d’Abeaux, Bellastock, etc).

Pour la production du projet avec les outils numériques : les logiciels utilisés sont « partagés ». Les étudiants arrivent avec leur savoir faire numérique dans différents logiciels (Autocad, Sketchup, Suite Adobe Illustrator, Indesign, Photoshop, …) non paramétriques. Un effort spécifique d’encadrement est dispensé pour l’utilisation en cours de projet de PFE de logiciels paramétriques, Grasshopper, Revit.
Les logiciels d’évaluation thermique et de lumière naturelle (Dial +) seront utilisés avec un encadrement dédié, afin de simuler et d’optimiser le projet lui-même.

Mode d'évaluation
Jury final souverain est composé selon les normes du PFE à l’ENSAPB.
Y participe les partenaires du PFE en tant qu’invités extérieurs.
Une évaluation « Feu rouge / Feu vert » est organisé en cours de semestre.

Travaux requis
Panneaux
Le règlement des études de l’ENSAPB fixe les modalités de rendu standard.
De plus la présentation au jury final prendra la forme d'une exposition.
A propos des exigences spécifiques de représentation : le PFE est l’occasion pour l’étudiant de choisir de manière très pertinente ses moyens de représentation et de simulation de son architecture. Voir ci-dessus pour la maquette « un m3 ».

Bibliographie et Etat de l’Art
Les étudiants sont dans le champ thématique de l’ilot complexe en ville dense. Un travail d’Etat de l’Art sera effectué et des bibliographies élaborées par chaque étudiant sont partagées et mutualisées dans le groupe de PFE. Chaque situation d’îlot réel pris en référence sera récapitulée dans un atlas.
Une bibliographie spécifique aux thèmes développés en projet est assemblée et livrée.

Support de cours
Des aides expertes seront apportées au groupe de PFE :
Expertises internes à l’ENSAPB :
- Raphael Fabbri : ingénieur structure.
- Hervé Roux, responsable atelier maquettes de l’ENSAPB

Expertises partenaires extérieurs :
- Efficacity pourra communiquer certains livrables en cours de l’axe de recherche « Configuration d'îlot » et certains logiciels en développement aux étudiants du PFE.
- Lumibien, BET Lumière naturelle, Yannick Sutter, ingénieur éclairage naturel et artificiel pour le logiciel Dial +.

Document lié : th5_17_12_08_pfe_ivis_ilot_st_germain_presentation_amphi_def_light.pdf

Voir aussi :

Activités : TH4

Thème majeur : transition écologique en site urbain dense mémoiriel

Notions - mots clefs : in vivo in silico, ilot, lumière naturelle, simulation, logement

Famille : tertiaire logement

Échelle : S,M

facebook Linkedin Viadeo