Menu
Accueil Activités Projets Thèmes Contact

ACT 13_09_09 - le 9 septembre 2013 : IGNIS Grand Paris / journée d’études organisée par l’équipe HPCE - prospective énergétique

Statut

le 9 septembre 2013 : IGNIS Grand Paris / journée d’études organisée par l’équipe HPCE - prospective énergétique - 2013_2016

th703

Commanditaire : Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) Direction générale des patrimoines (DGP) Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère (BRAUP) Ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) Dir

Sujet : journée d'études - Contributions à l’histoire des consommations énergétiques à l’échelle de la ville et des bâtiments publics

Équipe : IGNIS - IPRAUS (UMR AUSSER, CNRS 3329) + agence TH1 VILLIEN + Ville de Paris + Ecole des Ingénieurs de la Ville de Paris

Partenaires : responsable : E. Gallo - IPRAUS - Ecole Ingénieurs Ville de Paris EIVP - APUR - TH1 Villien

9 septembre 2013 à l’ENSA de Paris-Belleville
9h30 - 18h00 au 60 boulevard de la Villette, Paris 19 eme.

Recherche intitulée : "Des profondeurs des caves à la canope - Histoire et Propectives des politiques énergétiques
d’une Capitale Économe, 1770-2050"

PROGRAMME DE LA JOURNÉE
Accueil 9h - 9h30 - Sabine Barles : Ouverture de la journée
Emmanuelle Gallo : La consommation énergétique des bâtiments publics et la question des prix de l’énergie XIXe et XXe siècles
Eunhye KIM : Les consommations d’énergies dans Paris 1800-2000, méthodologie et présentation des résultats
Pause
André Guillerme : Les économies d’énergie dans les constructions légères
Linnéa Rolenhagen-Tilly : Méthodologie et sources : le CNAM et l’énergie
Mathieu Fernandez : Développements diachroniques sur les consommations énergétiques du CNAM

Déjeuner 13h - 14h

Morgane Colombert et Vincent Dellac : L’application des DPE aux situations historiques, méthodologie et problématique
Samaher Wannous : Présentation de l’évolution des consommations énergétiques du Centre Pompidou
Philippe Villien : Prospective énergétique et territoire à énergie positive (TEPOS)
Pause
Vanessa Fernandez Cité de Refuge de l’armée du Salut, innovation et évolution des consommations énergétiques
Carlo Manfredi Etude de cas Milan la villa Reale-Bonaparte
Conclusion de la journée


Dans le cadre des recherches Ignis Mutat Res 2011-2013, réalisées par l’équipe HPCE (histoire et prospective pour une capitale économe) nous organisons cette journée de présentation et d’échanges sur le thème des consommations énergétiques, à l’échelle de la ville et des bâtiments publics. Nous avions conscience que malgré les études historiques existantes sur les réseaux énergétiques, les énergies dans la ville et en relation avec les édifices étaient en fait peu connues et peu explorées.
Fort d’expériences antérieures, nous avons fait l’hypothèse que la ville et les édifices ont été autrefois plus économes, en réponse à la rareté permanente et au coût élevé des combustibles dans la capitale. Ces stratégies d’économie ont été mises au centre de notre travail. Les bâtiments publics ont été choisis pour effectuer des études de cas, car ils sont souvent le lieu d’innovations techniques, qu’ils font l’objet de publications et enfin parce que leurs activités laissent souvent des archives. Redonnant aux bâtiments leur verticalité, nous explorons les sous-sols, les combles, les peaux, mettons en évidence le fonctionnement des équipements techniques en utilisant les coupes. Au cours de nos investigations et afin de créer de la cohérence entre les différentes périodes et les différentes énergies, nous avons été amenés à chercher le prix de celles-ci. Nous allons rendre compte de cette démarche qui devrait faire avancer les connaissances et pouvoir être mise en synergie avec les résultats des invités. Une autre originalité de notre étude réside dans la réalisation de DPE, sur nos édifices à différentes périodes.
Cette vision sur une longue durée permet d’obtenir des référentiels communs et d’élaborer une démarche prospective. Cette prospective est basée notamment sur la notion de TEPOS (Territoire à Energie Positive). Le TEPOS est argumenté par une cartographie des énergies, la spatialisation de leurs gisements accessibles localement et les coupes à plusieurs échelles simultanées.

La journée est ouverte aux membres des autres équipes Ignis et au labex futurs urbains, groupe efficacité énergétique et aux autres amateurs ...

Voir aussi :

Activités : TH7

Thème majeur : énergie

Notions - mots clefs : énergie, prospective, Grand Paris, TEPOS

Famille : tertiaire logement sante enseignement culture

Échelle : M

facebook Linkedin Viadeo